AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Douleur (roleplay parallèle)

Aller en bas 
AuteurMessage
Althaïna
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 18/06/2007

Feuille de personnage
Race: Elfette de Sang
Classe: Prêtresse
Level: 70 cteuh question !

MessageSujet: Douleur (roleplay parallèle)   Mar 19 Juin - 16:03

Un bruit de sabot. Une giclée de sang. Le combat était fini.

Je me retrouvais seulle, c'est dans ces moments la que la douleur est la plus vive.
Cette douleur... Il me semble encore si proche... je m'allonge pres du corps du draeneï qui exhale son dernier souffle, et me laisse submerger par mes souvenirs.

La contrée de Tranquillien. Je suis encore au début de ma formation, jeune prétrèsse, a peine sortie de Lune d'argent. Mes débuts sont laborieux, et je ne sais encore vers quel coté de mon culte je dois me tourner.
Perdue dans une vaine comparaison des choix qui s'offrent a moi, mes pieds me portent au dela de cette immonde balafre. Je suis tirée de mes pensées par le bruit d'un combat. Deux de mes congénères elfes de sang, apparement plus avancés que moi dans leur formation, sont aux prises avec une horrible créature. L'un d'eux lançait des sorts, un mage, etant moi même fort gourmande de mana, je trouvais son attitude vis a vis de celle ci un peu trop négligente. Mon attention fut par contre attirée vers le second, un combattant grâcieux, visiblement doué pour se faire oublier, rester dans les ombres, et le moment venu assèner un coup aussi magnifique que mortel.
Sa vision me fascine.
Lorsque je me rend compte que la tache qu'ils ont entrepris les dépasse et qu'ils auraient bien besoin de soins, je me lance à leurs cotés, a moitié persuadée de me jetter les bras ouverts vers la mort.
Mon intervention semble changer la donne, et c'est avec soulagement que je me rend compte que je leur ai fourni le temps nécéssaire à térasser leur enemmi, dont les boyaux suintent, répendus au sol.
Les deux se tournent vers moi pour me remercier. Je suis surtout saisie par l'impression de franchise émanant du jeune assassin, que j'aurais cru bien plus résérvé.

Retour au présent.
Oui. Notre rencontre etait le fruit d'un sort bénéfique, un misérable soin, dont la puissance me semble risible aujourd'hui. Ma formation est aujourd'hui finie, et ma capacitée à soigner les autres est bien plus forte.
Mais aujourd'hui, je suis en deuil.

Douleur...
Après cette rencontre nous avons parcouru les terres d'Azeroth et de Kalimdor afin de parachever notre formation, nous l'avons fait ensemble. Nous avons tres vite étés abandonné par le mage, Exuma, qui fut découragé par les dangers encourus, et Turael, car tel etait son nom, fut déstabilisé par cette perte. Moi meme etait en contact avec une bande de joyeux drilles, les Bears Like Beers, tel etait notre sobriquet, mais de ceux ci, Il ne resta bien vite que les deux frères : Mhumfl, le chasseur criant de sa voix rauque des ordres à son ami, son félin, son oiseau. Et Feyl, démoniste, adepte de la douleur, mais fidèle compagnon. Comme ces deux derniers etaient bien moins avancés que nous, c'est en duo que nous avons écumé l'Azeroth.
Sa présence meurtière a mes cotés m'a fait découvrir l'extase qu'apporte le sang vérsé de l'alliance, et c'est en vivant avec lui, que je me suis tourné vers les ombres. Ce choix je ne le regrette pas. Nous avons lutté contre les forces du fléau, contre l'alliance, et bien d'autres encores, et bien que nos ames etaient noires, nous respections les combattants et certaines valeures.
De profonds liens se sont liés entre nous, à l'époque je n'etais pas sur de la portée qu'ils avaient atteint, mais aujourd'hui je le sais. Et en souffre.

La douleur augmente. Ma rage me rend le contrôle de mes mains dificile, et mes plus bas instincts ressortent. Je ressors ma dague de son fourreau, et, d'un coup précis, ouvre le ventre du draeneï et me baffre de ses viscères la chaleur de ses chairs et de son sang m'appaise un peu, mais mes pensées ne veulent cesser de divaguer.

Cette dague.
Elle est un signe. Il ne l'as jamais vu, mais en la portant, je pérpetue le souvenir que j'ai de lui. Je me fait souffrir, mais ne peux m'en défaire.

Pourquoi a t'il fallu que cela soit ?!

Notre formation n'allait plus tarder a aboutir, et nous allions enfin pouvoir passer la porte des ténèbres! Cette idée nous excitait, car nous esperions pouvoir continuer nos crimes envers l'alliance dans un environement déchiré, plus propice. Ou etait-ce juste de faire le chemin ensemble qui nous motivait?

Pourquoi a-t'il fallu que cela soit ?!

Voilà que je me répète... C'en est fini de moi, la douleur repousse mon esprit dans ses derniers retranchements. Je sombre dans les ombre, je sombre dans la folie, mais celle ci me tiens au ventre, elle ne me laissera pas mourir avant d'avoir revécu ses dérniers moments de bonheur.

Terres foudroyées.
Nous voilà tous deux face au portail de Medivh. Nous avançons cote à cote. Au moment de passer le portail, ma main ne peut s'empecher de chercher la sienne. La peur ? L'amour ?
Il l'attrape et la serre tendrement, nous traversons le portail.

Devant nous se dépeint un paysage magnifque et monstrueux, le fléau a la ses serviteurs les plus puissants, le ciel semble refléter la noirceur de nos coeur, et a nos pieds, au bas d'un immense escalier,se dresse le dernier rempart contre une attaque vers Azeroth. Membres de la Horde, membres de l'alliance,tous sont la et livrent un combat main dans la main contre le Fléau.
Main.... la mienne est toujours dans celle de Turael. Et cela m'emeut bien plus que ce déchainement de violence et de beauté.

Bruits sourds et répétés. Je les entends. Est-ce le sang qui bat à mes oreilles? Suis je en train de mourir? Une fois ce moment revu, pourrais je enfin me laisser aller a la mort ?
Mort .... Vie.... Temps....

Je préfères les fleures des champs, elles sont plus belles et plus sauvages! Non! Je ne te permet pas de partir en courant!

Que suis-je en train de penser? Enfin? Vais-je mourir? Depuis sa mort a lui je n'attend plus que ca.

Althaïna?

Douleur... Le bruit ne s'arrete plus, de plus en plus fort, de plus en plus sourd... mon crane me fait mal.

Althaïna?

Mon crane semble vouloir exploser. J'arrive à me relever et enfoui ma tête dans les chairs du draeneï. Il aura au moins servi à ça cuila!

Althaïna!

J'entend enfin, et mon esprit semble considerer que cette petite voix mérite son attention. La douleur s'estompe, à la tête du moins.

Ah tu daignes enfin m'ecouter! Je suis Melkiah, une démoniste, mes supérieures peuvent faire quelque chose pour ta douleur!

Plus aucun bruit. J'ai perdu le cours du temps, la vie... je ne sais plus... oui Feyl, pas de probleme, je viendrais à Hache Trippe pour t'aider, promis, tu es un des seuls qui restent à l'avoir connu! A tout a l'heure.

Hache Trippe. Ca y est j'approche, Feyl est la, Mhumfl aussi, ils ont bien grandi... Il ne manque plus que lui et les Bears Like Beers seraient au complet. Ils me regardent, cela faisait longtemps... je ne leur ai jamais vu ce regard, je crois qu'ils me parlent.... je n'arrive pas à saisir ce qu'ils me disent...

Une main attrape la mienne. Cette main! C'est celle de mon souvenir! Les memes lignes, la meme force gracieuse mélée de tendresse.... ce n'est pas possible. Je me retourne. Il est la! La démoniste ne m'avait pas menti! Mes sens se réveillent... je le défie... ca ne peut pas etre lui ! Je le défie et le redéfie, il est affaibli, oui, mais il n'y a aucun doute, je l'ai retrouvé! J'entend enfin ce que disent Feyl et Mhumfl! Je revis! Il me tiens la main... ses yeux sont emplis de tristesse... Pourquoi?
Et puis qu'importe, je lui rendrais sa joie comme il m'a rendu la vie.


Dernière édition par le Sam 8 Sep - 4:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turael
Ptit Nouveau!
Ptit Nouveau!
avatar

Nombre de messages : 7
Localisation : rouen
Date d'inscription : 28/06/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe de Sang
Classe: Voleur
Level: 70

MessageSujet: Re: Douleur (roleplay parallèle)   Ven 29 Juin - 2:54

IL fait sombre, il fait froid aussi ! Ou suis-je quel est cet endroit ?
Je doit me souvenir.. il faut que je me rappel...

Le marécage...oui ça me revient...les cris, les hurlements le visage
de ma bien aimée en larmes, le sang ....et cette douleur au coeur..
serai-je donc mort ? Est-ce ici la fin de toute chose ? mais alors
pourquoi ma conscience continue d’exister si je suis mort je veux
la paix....

Non se n’est pas encore finit je veux vivre , je veux revoir encore une
fois son sourire.....par tout les Dieux...suis-je condamné à errer avec
ma conscience dans les abysses....je commence à sombrer je suis
fatigué très fatigué....

J’entend des cris...on hurles mon nom je connais cette voix mais se
n’est pas possible que ce soit lui..je délire certainement.. une lumière
apparaît dans les abysses il fait chaud tout d’un coup..

J’ouvre les yeux des formes se dessinent..des glyphes de nécromant
sont peint sur mon corps mais qu’est-ce qui se passe ? Je regarde
a coté de moi... c’est lui Feyl épuisé tremblent, il m’a ramener grâce a
ses rituel d’invocations et de nécromants ! Il m’explique tout je lui en doit
une !! Merci Feyl... Maintenant je veux la revoir...

On se retrouve enfin elle ne comprend pas tout de suite mais la joie de me
revoir surpasse le reste je suis heureux aussi..elle a finit son apprentissage de
prètresse elle est magnifique une puissance incomparable s’echappe d’elle
j’en ai des frissons...il me reste beaucoup à faire..mais la joie de combattre
les atrocités de se monde (ou pas) a ses coté me donne du courage
pourtant quelque chose manque sont regard est différent ce n’est plus le
même qu’avant il n’y pas plus la flamme dans ses yeux quand elle me
regarde pourquoi ? Suis-je resté dans les abysses si longtemps? que c’est
t-il passé pendant tout se temps ?

Mes doutes se confirme elle à changé elle me consacre plus beaucoup
de temps je ne sens plus la même douceur dans ses mots, mais qu’est-ce qui se
passe je ne la reconnais plus..je ne veux pas la perdre encore une fois..sans
elle je suis perdu..d’ailleur je commence à perdre la tête...j’ai du mal a m’adapté
a notre nouvelle communauté ,les BLB me manque..alors sans son soutient je ne
compte pas faire long feu..

Je me sens seul.........nos chemin se séparent....pourquoi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althaïna
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 18/06/2007

Feuille de personnage
Race: Elfette de Sang
Classe: Prêtresse
Level: 70 cteuh question !

MessageSujet: Re: Douleur (roleplay parallèle)   Sam 30 Juin - 10:22

La douleur… elle est encore la .
Pourquoi ?
Il est pourtant revenu, bel et bien vivant !Je l’ai vu, senti son souffle sur ma peau, senti la force irradier de ses mains, mais tout n’est pas revenu.
Durant son absence j’ai tout fait pour l’oublier, mais sans y arriver, j’ai compensé ma douleur en servant les autres, j’ai fait des rencontres, mais pas un ne l’égale.
Et aujourd’hui, je n’arrive plus a l’aider, son retour est peut etre trop proche ? Comment faire ?
Il vient d’achever sa formation, la chose est heureuse, mais je n’ai que trop peu pu l’aider.
Aujourd’hui je souffre, il est de retour mais je n’arrive plus a lui adresser ces regards, ou que trop rarement, mes talents me valent d’être appelé très souvent, je voulais lui construire un avenir, mais je n’ai pu que me rendre lointaine pour lui. Je commence a me souvenir de tout ce que nous avons fait plus nettement, je dois l’accompagner, construire son futur a ses cotés, mais on m’appelle, je veux l’aider, mais on a besoin de moi. J’espere que maintenant je pourrais l’amener avec moi, pour lui redonner sa joie en ayant le courage de le regarder comme auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Turael
Ptit Nouveau!
Ptit Nouveau!
avatar

Nombre de messages : 7
Localisation : rouen
Date d'inscription : 28/06/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe de Sang
Classe: Voleur
Level: 70

MessageSujet: Re: Douleur (roleplay parallèle)   Lun 2 Juil - 11:13

Me voila a ombrelune l’Arcaniste Thelis m’envoie
voler une relique sacrer des solfuries il veut
les affaiblir mentalement et c’est moi qui est
chargé de cette mission...

Mes compétences en camouflage me permettent
de dérober la relique sans la moindre difficulté,
mais l’alerte est vite donnée je doit faire vite...
Je me faufile, me cache dans les ombres, assomme
les gardes et me dirige vert la sortie...j’arrive a quitter
le bastion lorsque q’une patrouille me tombe dessus
mince affronter trois solfuries armés jusqu’au dent
de face ce n’est pas de mon ressort...je ne suis pas
un guerrier....

Les trois Elfes de sang me regarde le sourire aux
lèvres set mettent en position de combat et me défi.
Je pose la relique au sol....je dégaine mes dagues....
Et je les dévisages a mon tour, heureux du spectacle
macabre qui va s’offrire a moi se sera certainement
le dernier.....

C’est parti !! J’attaque en premier je fonce directement
sur le mage avec la rapidité dont nous les voleurs somme
si fier, il m’envoi une brûlure de feu mais Althaïna m’a appris
a me servir des ombres pour me protéger et c’est grâce
a cela que j’encaisse le sort, je m’arrete prend appui et lui
porte le coup en plein visage, il déclenche son bouclier de
mana mais le coup est si violent que ma dague le brise et
lui fend le crane en deux....j’adore les mages !!!
j’ai juste le temps d’esquiver l’attaque du guerrier....guerrier
ce nom est synonyme de mort pour les porteurs de cuir...
IL me charge.... J’esquive,contre...mais certain coup passe
dont un qui me blesse à l’epaule...je reçoit un coup de bouclier
en plein visage, je tombe de douleur...mes sens son affectés...
Je le fixe....je doit trouver une faille pour traverser cette maudite
plate.....LA.....il y a une ouverture sous le casque au niveau du cou,
je fonce sur lui comme l’eau qui éclaté sur la roche, c’est lui ou moi!
Je prend appui je doit être préci .....je frappe le premier....il tombe
à mes genoux c’est un coup fatal...

Devant moi se tien les corps gisant de mes deux assaillants...
Deux ???...mais...ils étaient trois...j’entend un bruit..un murmure
il est derrière moi...il rit...son épée traverse mon abdomen...
Je hurle de douleur...ma vision se trouble..je commence à
avoir froid...je me vide de mon sang, c’est un voleur comme
moi je sait se qui m’attend....
Mais je le défis du regard pas question m’appitoyer devant lui..
Il fait rouler son épée se prépare à finir se qu’il a commencer!
C’est la fin..décidement je n’ai pas ma place dans se monde...
Je pense à ma bien aimée...j’aurai tant voulu lui dire...lui dire..
À quel point je l’aimait....je ferme les yeux..tout est calme à
présent, l’odeur du sang me rend euphorique..depeche toi
voleur...ne me fait pas attendre!

J ‘ouvre les yeux mon ennemi n’attaque pas..que lui arrive t’il ?
Je l’observe attentivement..... son regard est empli de terreur,
il tremble tétanisé il est sous l’emprise d’un sort d’illusion...
Non ce n’est pas possible je connais se sort..ça ne peut pas être..?
Je sens ma douleur qui disparaît une lumière m’envellope mes
blessures cicatrisent en un instant ..se parfum..je le connais..
Je me relève....j’attrape ma dague....et me dirige vert le voleur..
Je prend mon temps... je vais savourer cette instant...il est toujours
sous l’emprise du sort ..tu a loupé ta chance..je lui transperce le coeur
et lui arrache..il ne t’appartient plus...

Je me retourne et je la voit..magnifique...terrifiante...
Elle s’approche de moi..elle me gifle...je la prend dans mes bras
elle met serre de toute ses forces..son parfum, sa peau cela fait si
longtemps.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althaïna
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 18/06/2007

Feuille de personnage
Race: Elfette de Sang
Classe: Prêtresse
Level: 70 cteuh question !

MessageSujet: Re: Douleur (roleplay parallèle)   Sam 8 Sep - 5:29

L'ombre, la douleur, le sang, l'absence....

Marécage de zangar, le soleil se couche.

Turael est là, à mes cotés, agonisant. Je vois le monstre qui l'a tué. Pourquoi?
Le sang continue de se répandre. En se sacrifiant il m'a laissé le temps de reconstituer mes forces,
et a laissé notre adversaire très pres de la mort...
Je suis cachée, lance un ultime assaut, l'autre tombe.
Je me jette sur le corps de Turael et cherche des signes de vie.
Rien. Pas le moindre souffle.
J'essaye de le ranimer d'un de ces sorts dont nous autres prêtres avons le secret...

Pas de réaction! Rien ...

Une douleur nait en moi. Violente. Sourde. Implacable.
Le sang commence a emplir mes yeux, je hurle de douleur...

Un bruit, je me révéil en haletant... encore ce cauchemar ou je revis
ses derniers instants... illogique.

Il est revenu depuis, mais je n'ai pas su le reconforter assez.
Le rituel de Feyl l'a ramené, mais pour le garder parmis nous il aurait
fallu que lui même le veuille...
mais non, je n'ai pas su lui redonner goût à la vie...

pas assez...

Je m'en rend enfin compte, aujourd'hui, alors que je ne peux plus
me rendre ni en outreterre, ni hors de cette maudite tour en Azeroth,
tout mouvement m'est interdit, je ne peux sortir d'ici, je ne peux
contacter personne pour sortir de cette maudite geole! Cela fait
quelques jours déjà, et je ne vois pas quoi faire.
Je ne peux meme pas savoir combin de temps s'ecoule.

Mon malheur est le fruit de mes erreurs... j'etais obsédé par cette tour,
le bastion de medivh, et m'y voilà, enférmée,
incapable de faire quoi que ce soit, hors du temps, hors du monde.
J'ai eu le temps de me remémorer tout mon passé... sa rencontre, notre vie commune, sa mort, mon deuil,
la douleur que j'essayais d'exorciser en vivant au sein de la Horde Noire
... son retour...
...mon erreur...
...sa seconde mort...

Ces heures, ces jours, je ne sais pas, mais tout ce temps passé dans cette cellule m'a rapelé pourquoi
j'avais fait volte face et m'etais tourné vers la lumière, moi, si longtemps disciple des ombres.
C'etait pour le ramener lui, rien d'autre, et lorsque Feyl me l'a rendu, je n'ai pas su le chérir,
c'était trop dur pour moi ... Je ne voyais plus comment l'aimer, cette douleur m'avait éloigné de mon coeur.
Je ne savais plus aimer, je ne pouvais plus aimer.

Mais aujourd'hui il n'y a plus de douleur, il n'est que morositée au fond de cette geôle.
Cette gifle que je lui ai donné a raz de néant.... peut être marquait elle le retour proche de mes sentiments...
ceux ci sont de retour en tout cas... mais je suis seulle.
Perdue au fond de Karazhan, même le prince ignore mon existence ...
Seulle la tour elle même sait que je suis là ... et Lui, peut être ...

Cette pénitence aura eu le bénéfice de me rappeller qui j'etais et a qui je tenais...
mais c'est maintenant trop tard...
ou peut être...
Peut être qu'il pourrait sentir ma détrésse, Lui, mon étérnel compagnon,
l'ombre grâcieuse, le combattant des ombres, mon amour perdu et retrouvé,
Lui, Turael.

Je me raccroche à ce dernier espoir et décide de me rendormir.
Il ne reste plus que cela, le sommeil...



Celui-ci vient. Je m'endors, mais mes rêves sont doux, j'ai éxorcisé mon démon,
je connais maintenant mon erreur, et si je sors d'ici, je ne la répéterais pas ...


Je ne le laisserai plus, Lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douleur (roleplay parallèle)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douleur (roleplay parallèle)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arcanum magicae, le jeu de stratégie/roleplay par forum
» [FORUM ROLEPLAY] Game of Throne
» Edd la douleur
» [Règle] Insensible à la douleur - Point d'éclaircissement
» [Blog] Opération "RolePlay" sur MineBU !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Communauté :: Roleplay-
Sauter vers: